Petit éloge de la peau

41LDyfs54hL._

 Petit éloge de la peau

Régine Detambel

Edition Folio 2€

2007

La peau, l’intime de la peau….

Présentation éditeur

«J’écris à l’écran, je n’ai plus besoin de toucher pour sentir, j’effleure seulement. Mon écrit est de la graine de traces. Il est eau. L’écriture aujourd’hui, moderne poétique de la peau, n’écorche plus le papier. Fi des parois scarifiées. Elle se tient loin du manuscrit, du parchemin, de cette peau de veau mort-né, encore sanguinolente, dont le vélin tira sa palpitante origine. Elle n’est plus une écriture mordeuse de chair, qui tatoue le texte sur la peau des livres – et c’est pourquoi d’ailleurs elle se mémorise si mal. Elle dit qu’il n’est plus nécessaire de faire saigner la peau pour que l’écriture suinte vive, elle procède virtuellement, elle s’inscrit à l’écran liquide. L’écriture est bain.»

→Lire la chronique 

La preuve par le miel de Salwa Al Neimi

21d32156f460c27632303f0e39cb2442-300x300La preuve par le miel

Salwa Al Neimi

éditions Pocket

 

 

Mes lectures secrètes me donnent à penser que les arabes sont le seul peuple du monde pour lequel le sexe est une grâce dont il faut remercier Dieu »

« Les œuvres érotiques arabes sont une part de mon univers. De mon imaginaire. De ma vie sexuelle. Avant le Penseur, avec lui, après lui. Dans ce tissu d’expériences croisées, il est impossible de défaire le moindre fil. L’enchevêtrement est  organique. Oui organique. Quel autre mot employer »

 

vidéo entretien de l’auteure sur la  littérature , le corps et  la sexualité des femmes arabes.

→  article sur France 24 

→ lire l’article sur Le soir Be,  Salwa  Al Neimi s’y exprime sur la situation des femmes musulmanes.  On peut aussi la retrouver pour son nouveau roman « Presqu’île arabe » sur France Culture 

 

 

Pourvu qu’elle soit rousse

pourvu-quelle-soit-roussePourvu qu’elle soit rousse

Stéphane Rose 

éditions La Musardine   (réedition)

une quête de la rousseur et de ses mystères (ou de sa légende)

note de l’éditeur

C’est l’histoire d’un homme qui aime les rousses. Petite ou grande, svelte ou dodue, jeune ou moins jeune, peu lui importe… pourvu qu’elle soit rousse. Inscrit sur Meetic où il discute avant de faire l’amour avec des rousses sans aucun autre critère de sélection que la couleur de leurs cheveux, il n’est pourtant jamais rassasié de leurs charmes. Qui se cache derrière ce collectionneur de rousses ? Obsédé sexuel monomaniaque ? Don Juan du site de rencontres ? Entomologiste de la femme rousse ? Le sait-il seulement lui-même ? Son parcours initiatique dans les arcanes de la rousseur le lui dira. À la croisée du roman obsessionnel, du carnet de route pornographique et du road-movie introspectif, Pourvu qu’elle soit rousse se veut avant tout un éloge féministe de la différence et de la singularité.

F.B. de Xavière

XY240F.B

Xavière

éditions 10/18

De son vrai nom Xavière Lafont. Elle est née en 1941 en Ardèche. Orpheline de bonne heure, elle est montée à Paris en 1961. Elle a dû travailler quelques années dans les night-club. Sa carrière littéraire a commencée en 1969. Son best Seller « la Punition » a été porté au cinéma.

Lire la suite