La Villa du Jouir

Mise en page 1

La Villa du Jouir

Bertrand Leclair

roman

Editions Serge Safran – 2015

roman érotique sur la soumission de l’homme  par la femme

Résumé par l’éditeur

À Berlin, Marc rencontre l’une de ses lectrices, Hannah, belle jeune femme d’une trentaine d’années. Une liaison se noue entre eux, d’un érotisme envoûtant. Mais il lui faut vite admettre qu’il a été manipulé. Hannah avait mission de le séduire pour le compte d’une « princesse » mariée à un richissime oligarque russe.
La curiosité et son attrait pour Hannah l’entraînent à accepter une invitation sur une petite île grecque dont il ne doit connaître ni le nom ni la localisation. Cette princesse y dirige une somptueuse Villa du Jouir, sorte de phalanstère moderne – ou bordel de luxe ? – au centre d’enjeux politiques et économiques internationaux. Les hommes invités y sont initiés au renversement de tous les stéréotypes sexuels dominants, afin de partager une autre dimension du plaisir. Échange véritable ? Autre chemin de l’amour ? Rompant un jour le pacte, Marc décide de quitter la Villa. La princesse l’avait pourtant prévenu : il cherchera à revenir, n’y parviendra pas, se consumera de nostalgie…

→ Les premières pages à lire sur le site de l’éditeur

→ Des chroniques sur le roman 

Dolorosa Soror

 

Capture

Dolorosa Soror

Florence Dugas

Editions La Musardine

récit autobiographique

Réédition – existe en numérique

 

 

 

 

 

Florence Dugas raconte son expérience sadomasochiste à l’âge de 19 ans avec un professeur d »université. Elle découvrira son penchant pour l’absolu, le corps supplicié. Elle rencontre une jeune femme qu’elle va aimer follement et qu’elle entraînera dans un maelstrom érotique et fatal.

Lire ma chronique sur Le Salon Littéraire

 

 

 

 

 

 

Le ventre lisse

eho-delahayec

Le ventre lisse

Olivier Delahaye

roman

Editions Héloïse d’Ormesson

février 2014

Roman initiatique

présentation de l’éditeur

Romain a treize ans et une obsession : découvrir ce qui se cache sous les jupes des filles. Ses parents, férocement conservateurs, tiennent à le maintenir dans l’ignorance et à préserver son innocence. Pourtant, l’interdit ne fait qu’attiser la curiosité de l’adolescent. De vaines tentatives en déconvenues, Romain n’apprend rien des femmes qu’il côtoie, jusqu’à sa rencontre avec Flore, une jeune musicienne aveugle qui le guidera sur le chemin de la sensualité.
Roman initiatique empreint de poésie et de grâce, Le Ventre lisse dépeint avec justesse le passage de la candeur aux premières ardeurs. Cette quête juvénile de l’origine du monde expose la beauté nue sans tabous.

→ Lire le 1er chapitre 

→ ma chronique sur le Salon Littéraire

Tu convoiteras

808042

Tu convoiteras 

Ornela Vorpsi

roman

Editions Gallimard – février 2014

Premier  texte de l’auteure  italienne écrit directement en langue française.

Ce texte aborde de façon frontale le thème de l’identité féminine  plurielle : être fille, mère, épouse et amante,  et être confrontée au désir érotique violent.

Présentation de l’éditeur 

Pour Katarina, la nuit promet d’être interminable. Au matin, après une séparation longue et douloureuse, elle doit retrouver son amant à la beauté et à l’insouciance féroces. Plus jeune qu’elle, il appartient à l’âge des amours dont inexorablement Katarina se sent bannie. Elle vit cette hantise et dans la gloire du jeune homme voit le temps qui dévaste. Katarina est mariée, mère d’un enfant. Son fils est malade. Va-t-elle le conduire malgré tout à la crèche, ou rester auprès de lui ? Katarina tranche. Dès cet instant, tout en préparant fiévreusement la rencontre amoureuse, elle devient spectatrice d’elle-même. Qu’est-ce donc, être amante, épouse, mère? 
Tu convoiteras raconte une obsession érotique violente, qui prend parfois des teintes de cauchemar. Ornela Vorpsi décrit les tourments de Katarina, ceux d’une passion charnelle aux accents presque mystiques, les remords ardents mêlés aux désirs les plus troubles, l’insatisfaction qui suit leur réalisation, au fil d’un récit d’une intensité exceptionnelle.

→ Feuilleter les premières pages 

 → Ma chronique 

 

Blasons d’un corps masculin

9782814501188.main 

Blasons d’un corps masculin

Régine Detambel

Editions Publie.net – Collection Temps réel

version papier et numérique

2012

Ce livre est plus un récit qu’un roman. C’est une ode au corps de l’homme aimé.

Présentation de l’éditeur

Le corps masculin dans son érotisme, sa sensualité, et l’hommage à toutes ces marques anonymes de la vie quotidienne, de l’humble vivre ensemble ? Le blason – on a tous en mémoire celui de Marot sur le tetin – est une tradition précise de description du corps, où l’érotisme est un défi à la poétique même de la langue.

Régine Detambel a toujours mis le corps au centre de son entreprise littéraire, retourne de façon contemporaine le modèle du blason et l’inverse. Dans cette forme où traditionnellement l’homme nomme la femme, et un système où il est lui-même l’agent dominant, c’est sur lui qu’on le retourne, et littéralement de haut en bas. Detambel commence en haut, et puis descend, prend le grain de beauté, la fesse, on se lave ensemble, on se touche, se soulève, se picore entre sensualité, curiosité, assouvissement et transgression.

Et peut-être que la réussite du texte, ou sa part la plus risquée, tient au déterminatif : non pas blasons du corps masculin, mais blasons d’un corps masculin, celui de l’être aimé..

Le goût du désamour

le-gout-du-dc3a9samour

 Le goût du désamour

 Delphine Solère

Editions la Musardine

2013

 

 

 

L’émancipation d’une femme qui va tout assumer : ses contradictions, ses mauvais sentiments, des désirs, son goût du sexe et celui de la sincérité comme du mensonge.

Présentation de l’éditeur

A 30 ans, Delphine regarde sans compassion, son mari, riche, vieux et célèbre se noyer dans la piscine familiale. Elle qui était une épouse modèle et totalement insatisfaite comprend soudain que son vécu de bourgeoise rangée et sans surprise peut changer. Elle va alors multiplier les expériences et les initiations dans tous les domaines de la vie, cette vie qu’elle n’a pas encore vécue par confort et besoin de sécurité. Entre des scènes torrides avec un tout jeune homme, l’expérimentation du libertinage, de l’amour entre filles, de l’exhibitionnisme, de mystérieux poèmes érotiques envoyés par un inconnu et l’enquête policière autour du décès pas très clair du mari, un roman riche en rebondissements, qui explore toutes les facettes de l’émancipation féminine. Delphine Solère écrit son premier roman dans un style hyperréaliste, mêlant avec beaucoup de sincérité l’érotisme le plus audacieux à la réflexion sur la vie d’une femme moderne, prise dans ses contradictions et écartelée entre ses désirs et son histoire.

→ lire  ma chronique 

Deux sœurs

2-soeurs

 Deux sœurs

Théo Kosma

2013

Collection Guet-Apens –  numérique format Kindle 

Présentation de l’auteur :

Deux sœurs plongées dans la vie parisienne, Vera et Anastasia. Deux  jeunes filles détenant tout le charme féminin des pays de l’Est, liées par une tendresse enfantine. Elles ont un secret que personne ne doit apprendre. Un secret qui, révélé, les mettrait en grand danger elles et leurs parents.
Ce matin, alors qu’elles sortent pour profiter du soleil, les sœurs ne se doutent pas qu’un piège est sur le point de se refermer sur elles… et que leurs corps comme leurs âmes vont connaître une journée qu’elles ne pourront jamais oublier.
Le déroulement dérangeant mais terriblement excitant de Deux sœurs vous mènera dans l’univers de plaisirs troubles et ambiguës, bien au-delà de ce que vous songez. Un voyage en terre inconnue.

→ lire  ma chronique

→  une autre sur site Nouvelles érotiques

Mémoires d’un obsédé sexuel

mano_14-06-13_08

 Mémoires d’un obsédé sexuel

Mano

Format PDF ou audio – Accès libre pour ces deux formats.

Après avoir publié chez Leo Scheer Un monde parfait et d’autres titres  ailleurs  , Mano s’affranchit des éditeurs et autopublie Mémoires d’un obsédé sexuel  en accès gratuit en format pdf et en version audio en 39 épisodes.

Le narrateur raconte tout d’abord ses émois érotiques d’enfant et d’ado avec fraîcheur,  crudité et humour, cette fascination pour le sexe née très tôt, dès 9 ans,  et qui ne l’a  jamais quitté. Son premier contact avec le sexe a été un magazine porno tombé du ciel sur lequel il a pu contempler des images explicites auxquelles il ne comprenait pas grand chose mais qui remuaient  en lui des choses délicieusement inconnues. Au fil des ans, sa pensée vers le sexe devient obsessionnelle.

 → lire ma chronique